go
  • fb
  • tw
  • rss
Photos

Journée de l'enfant à Fazenda Rio Grande, 12 octobre 2016 PLUS DE PHOTOS
Contactez la CIAFB
C.I.A.F.B.
8 Allée du Vignoble
51081 Reims Cedex France

Tél : +33 (3) 26 36 44 26

ACCEDER
AU FORMULAIRE DE CONTACT
Derniers commentaires
Aucun commentaires.
Relations France / Brésil
Le Brésil


7 400 kilomètres de plages, de montagnes mystérieuses, de plaines verdoyantes, de forêts vierges. Un peuple pacifique et souriant, généreux par nature, joyeux, respectant les cultures d’autres civilisations. Rien de mieux pour décrire notre nature que les paroles d’un illustre écrivain portugais, Sebastião da Rocha Pitta :


« En aucune autre région le ciel ne se montre plus serein, l’aube ne s’éveille plus belle, le soleil, en nul autre hémisphère n’a de rayons plus dorés ; les étoiles sont plus bienveillantes et se montrent toujours enchanteresses ; les horizons au lever et au coucher du soleil sont toujours clairs ; les eaux, lorsqu’on les boit aux sources des champs ou des aqueducs des villages sont les plus pures, bref, le Brésil est le paradis terrestre enfin découvert (...) »
carte_Bre__sil.png
• Monnaie : Réal
• Capitale : Brasilia
• Langue : Portugais
• Religion : Catholique
• Climat : Tropical
• Population : 202 656 788 habitants (en 2014)
• Superficie : 8 514 876 km2
• Km de côtes : 7 367 km
• Km de frontières avec la France (Guyane française) : 673 km
• Taux de mortalité infantile : 19,21 pour mille (en 2014)
• Taux de natalité : 14,72 pour mille (en 2014)


La France au Brésil

• Nombre de ressortissants : 20 456 inscrits en novembre 2011 - près de 30 000 français résidents selon la police fédérale
• Descendants estimés de Français au Brésil : 1 million
• Consulats généraux : 3 : São Paulo, Rio de Janeiro, Recife
• Consulats honoraires : 20 : Belém, Macapa, Manaus, Maceio, Salvador, Porto Seguro, Fortaleza,São Luis, Natal, Aracaju, Belo Horizonte, Vitoria, Santos, Campinas, São José dos Campos, Curitiba, Foz do Iguaçu, Florianopolis,Porto Alegre, Campo Grande
• Nombre d'Alliances : 41
• Lycées français : 3 : São Paulo (Lycée Pasteur), Rio de Janeiro (Lycée Molière), Brasilia (Lycée François Mitterrand) + école Renault do Brasil (Curitiba) + école de Natal
Nombre d'élèves : 2 479 élèves (juin 2013)• Nombre d'apprenants du Français à l'Alliance : 36 034 (2012)
• Nombre d'apprenants au Brésil : > 220 000
• Entreprises françaises au Brésil : 430
• Salariés des entreprises françaises : > 450 000
• Institut de recherches présents au brésil : Cirad, IRD, CNRS

Sources : Ambassade de France, MAE


Relations France / Brésil

La France et le Brésil entretiennent depuis longtemps d’étroites relations.

Nous partageons tout d’abord une frontière commune avec la Guyane française qui s’étend sur 730 km, permettant ainsi les échanges entre nos deux cultures.
Près de 30 000 Français résident au Brésil et environ 1 million des Brésiliens sont des descendants de Français. Il existe également 30 entreprises françaises implantées au Brésil.

Mais remontons un peu plus loin dans l’Histoire pour appréhender l’ampleur de nos interactions.

Le Brésil a obtenu son indépendance en 1825 sous l’impulsion de Pierre Ier du Brésil. La France fut l’un des premiers pays à reconnaitre cette Indépendance et le peintre français Jean-Baptiste Debret a prêté son pinceau pour dessiner le premier drapeau du Brésil indépendant.

La France et le Brésil ont aussi connu des mariages princiers. En 1864, la princesse Isabelle do Brasil (la petite fille de Pierre Ier du Brésil) épouse le prince français Gaston d’Orléans, comte d’Eu. Ce dernier participe d’ailleurs à la guerre contre le Paraguay qui a lieu cette même année et finit par commander l’armée brésilienne durant les victoires de Peribebui et de Campo Grande.
De son côté, Isabelle a tout mis en œuvre pour abolir l’esclavage et y est parvenue en 1888 au prix de son exil et de celui de sa famille l’année suivante suite à l’effondrement de la monarchie brésilienne. Ils ont alors vécu une vie paisible dans le château familial d’Eu, en Normandie, au sein duquel Isabelle a créé une ambassade informelle du Brésil et recevait les Brésiliens de passage.

photo1.png

Nous pouvons également citer le célèbre Corcovado, symbole emblématique du Brésil. En effet il s’agit là d’une réalisation franco-brésilienne. En 1923, l’ingénieur brésilien Heitor da Silva Costa se rend en Europe pour y exécuter la maquette et il rencontre alors l’architecte français Paul Landowski à qui il confie le projet. La statue fut ainsi élaborée en France puis rapportée à Rio en « pièces détachées ».
Le christ du Mont Corcovado aux bras ouverts représente donc bien plus que l’unité brésilienne et le caractère religieux de sa nation, il exprime également leur sens de l’accueil, leur sympathie et leur amitié avec la France.

Et il ne faut pas oublier la Force Expéditionnaire Brésilienne (Força Expedicionària Brasileira ou FEB) qui a pris part au combat contre les puissances de l’Axe lors de la Seconde Guerre Mondiale en 1942.

photo2

23 500 soldats de l’armée de l’air, de terre et de la Marine ont rejoint la 5e armée britannique sur le front italien et ont ainsi participé à la victoire des Alliés.
Le général Clark de la 5e armée britannique leur a même rendu hommage dans ses Mémoires en ces termes :

« les Brésiliens ne se plaignirent jamais et voulurent toujours porter leur part de nos fardeaux. »


Ainsi malgré les différences qui peuvent exister entre nos deux nations, nous partageons un passé d’entraide, d’amitié et d’échanges qui perdurent encore aujourd’hui.

Commentaires :
Veuillez entrer votre nom.
Veuillez entrer votre message.