go
  • fb
  • tw
  • rss
Photos

Journée de l'enfant à Fazenda Rio Grande, 12 octobre 2016 PLUS DE PHOTOS
Contactez la CIAFB
C.I.A.F.B.
8 Allée du Vignoble
51081 Reims Cedex France

Tél : +33 (3) 26 36 44 26

ACCEDER
AU FORMULAIRE DE CONTACT
Derniers commentaires
Aucun commentaires.
Un Peu D'histoire
Rio de Janeiro, le visage du Brésil

On va beaucoup parler dans les médias de Rio de Janeiro dans les mois et les années qui viennent. L’actualité est bien remplie : Journées mondiales de la jeunesse en juillet 2013 avec la venue du Pape, la coupe du monde de football en 2014 et ensuite les Jeux olympiques en 2016.

01_Rio_e_Cristo.jpg

Vue de Rio de Janeiro avec le Christ Rédempteur sur la montagne du Corcovado
et le Pain-de-Sucre au fond, à l'entrée de la baie.

02_Palacio_de_Sao_Cristovao.jpg

Le Palais de Saint-Christophe fut la résidence de la famille impériale,
jusqu'à la proclamation de la République en 1889. C'est aujourd'hui un musée.

Aussi, pour faire connaître à ses lecteurs un peu de l’histoire de cette ville, capitale du pays jusqu’en 1960, deuxième ville derrière São Paulo avec plus de six millions d’habitants et qui est le visage du Brésil, le bulletin du CIAFB vous offre ce survol rapide d’une partie de l’histoire de celle que l’on appelle « la Cité merveilleuse ».

Lorsque les Portugais arrivent, tout au début du XVIe siècle, une tribu d’indiens, les Tamoios, faisant partie du groupe des Tupinambas, occupait la région autour de la baie de Guanabara. Ce qui semblait être l’immense embouchure d’un fleuve, fut découvert par Gaspar de Lemos le 1er janvier 1502, qui lui donna le nom de « fleuve de janvier » ou « baie de janvier », car le nom « rio » ou « ria » ne faisait à l’époque pas la distinction.

Laissée sans colons, ce sont quelques Français, plus ou moins huguenots, qui viennent s’y installer en novembre 1555, sous la conduite de Nicolas Durand de Villegagnon, protégé de l’amiral de Coligny. Ils occupent une île de la baie et s’allient aux Tamoios.

03_Aleia_Barbosa_Rodrigues_no_Jardim_Botanico_do_Rio_de_Janeiro_Brasil.jpg
 
Une allée du Jardin Botanique avec ses notables palmiers impériaux.

04_LargoBoticario1.jpg
 
Le « Largo do Boticario », la « place du pharmacien », un coin du vieux Rio pittoresque,
en mauvais état aujourd'hui. C'est un des rares endroit où l'on peut voir couler à ciel ouvert
la rivière Carioca, mot qui désigne aussi celui qui naît à Rio.

Entre 1560 et 1567, les Portugais, alliés à une tribu rivale, expulsent les Français et fondent en 1565 la ville de « Saint-Sébastien de Rio de Janeiro », sur une plage au pied de la montagne du Pain-de-Sucre où ils établissent un fort, le fort Saint-Jean. Puis, après l’expulsion définitive des Français qui menaçaient le commerce tout au long de la côte par des actes de piraterie, la ville s’installe un peu plus haut dans la baie, là où se trouve la vieille ville actuelle.

Rio se développe lentement tout au long du XVIIe siècle, atteignant tout de même les 30.000 habitants et étant la ville la plus importante du Brésil colonial. Avec l’exploitation des mines d’or de l’État de Minas Gerais, dont la production s’embarquait à Rio pour le Portugal, la ville se consolide comme le principal centre commercial et devient le siège du gouvernement colonial en 1763, à la place de Salvador de Bahia.

05_CristoRio.jpg

Le Christ Rédempteur au sommet du Corcovado.

En 1808, les troupes de Napoléon envahissent le Portugal. Le Roi et la cour s’embarquent pour Rio de Janeiro qui, à partir de ce moment connaît un essor considérable. En 1822, le Brésil proclame son indépendance et Rio devient la capitale de l’Empire du Brésil où s’est concentrée pendant longtemps la vie politique, sociale, culturelle et économique. C’est l’âge d’or de la ville de Rio de Janeiro, qui dure jusqu’à la proclamation de la République et encore un peu après.

En 1960, la capitale du pays est transférée à Brasilia, ville construite à cet effet en plein centre de cet immense pays. Mais Rio restera toujours le visage du Brésil.

06_Praia_de_Copacabana_Rio_de_Janeiro_Brasil.jpg

La plage de Copacabana et les quartiers sud, donnant sur l'océan Atlantique.

07_Paqueta2008.jpg

Vue de l'île de Paqueta, une des nombreuses îles ravissantes de la baie de Rio.
Elle est accessible par bateau-bus.

 

Commentaires :
Veuillez entrer votre nom.
Veuillez entrer votre message.